CHEMINS CRAIG ET GOSFORD
cheminscg@gmail.com
1280, avenue Trudelle, Plessisville

  • Facebook

MUNICIPALITÉS

Les chemins Craig et Gosford traversent différentes municipalités des régions de L'Érable, Lotbinière et des Appalaches.

Inverness

Les premiers colons arrivent dans la région dès 1829. Le nom d’Inverness est attribué par ceux-ci de par la ressemblance du relief avec celui de la ville du même nom, en Écosse. La municipalité de canton d’Inverness est officiellement érigée en 1845. Elle perd ce statut en 1847, puis le récupère en 1855. Sous l’impulsion de l’immigration canadienne-française dès les années 1850, Inverness devient le chef-lieu du comté de Mégantic.

La provenance des immigrants étant très diverse, plusieurs confessions y sont présentes à cette époque ; les presbytériens dès 1840, les anglicans dès 1860 (chapelle de St. Stephen’s) et les catholiques dès 1886 (paroisse de Saint-Athanase).

Après une scission administrative d’une partie du canton comme municipalité de village d’Inverness en 1900, les deux municipalités sont de nouveaux réunies en 1998.

The first settlers arrived in the region in 1829. The name of Inverness is attributed by them by the resemblance of the relief with that of the city of the same name, in Scotland. The Township of Inverness is officially erected in 1845. It loses this status in 1847, then recovers it in 1855. Under the impetus of French-Canadian immigration in the 1850s, Inverness became the county seat. from Megantic. The origin of immigrants being very diverse, several confessions are present at this time; Presbyterians from 1840, Anglicans from 1860 (St. Stephen's Chapel) and Catholics from 1886 (Saint-Athanase Parish). After an administrative split of a part of the township as a village municipality of Inverness in 1900, the two municipalities met again in 1998.

Municipalité d'Inverness
1799, rue Dublin
G0S 1K0

Téléphone : (418) 453-2512
Télécopieur : (418) 453-2554
Courriel : info@municipaliteinverness.ca 
Site web : www.municipaliteinverness.ca

Irlande

L'historique du Canton d'Irlande et de son hameau Maple Grove en fait un lieu patrimonial d'exception qui a conservé sa signature ancestrale et dont la reconnaissance dépasse largement les limites de la communauté. 

Les milieux humides d'Irlande forment un ensemble d'écosystème très particulier formé de plans d'eaux. Ils ont été déclarés les meilleurs sites de biodiversité de tout Chaudière-Appalaches par des évaluations de potentiel d'un grand nombre d'organismes de conservation reconnus. 

The history of the Township of Ireland and its hamlet Maple Grove makes it an exceptional heritage place that has retained its ancestral signature and whose recognition far exceeds the boundaries of the community. Ireland's wetlands are a very special ecosystem of water bodies. They have been declared the best biodiversity sites of all Chaudière-Appalaches by potential assessments of a large number of recognized conservation organizations.

Municipalité d'Irlande

157, chemin Gosford
G6H 2N7

Téléphone : (418) 428-9216
Télécopieur : (418) 428-4262
Courriel : mundirlande@bellnet.ca
Site Internet : www.mundirlande.qc.ca

Kinnear's Mills

À la fin des années 1870, Kinnear's Mills est le centre naturel d'une municipalité qui comprend près de 1 800 habitants et couvre tout le canton de Leeds. En plus des moulins Kinnear, le village compte alors plusieurs forgerons, cordonniers, charpentiers et tailleurs, un magasin général, un bureau de poste, un médecin et un pasteur résidant. En 1901, on y dénombrera même trois magasins, un hôtel et une fabrique de fromage.

In the late 1870s, Kinnear's Mills is the natural center of a municipality with nearly 1,800 inhabitants and covers the entire township of Leeds. In addition to the Kinnear mills, the village has several blacksmiths, shoemakers, carpenters and tailors, a general store, a post office, a doctor and a resident pastor. In 1901, there will even be three stores, a hotel and a cheese factory

Municipalité de Kinnear's MIlls

120, rue des Églises
G0N 1K0

Téléphone : (418) 424-3377
Télécopieur : (418) 424-3015
Courriel : info@kinnearsmills.com
Site Internet : www.kinnearsmills.com 

Sainte-Agathe-de-Lotbinière

Le premier chemin construit à l'intérieur des terres fut le chemin Craig. C’est à partir de cette route que fut construit le premier chemin qui se dirigeait vers le territoire qui devait former en 1853, la paroisse de Sainte-Agathe. Ce sont surtout des Irlandais qui se sont regroupés le long de ce chemin. Les immigrants d’Irlande  ont été les premiers habitants de Sainte-Agathe-de-Lotbinière et sont arrivés vers 1830.

Municipalité de Sainte-Agathe-de-Lotbinière

222, rue Saint-Pierre, Suite 100
G0S 2A0

Téléphone : (418) 599-2605
Télécopieur : (418) 599-2905
Courriel : info@steagathedelotbiniere.com
Site Internet: www.steagathedelotbiniere.com

Saint-Gilles

La municipalité de Saint-Gilles doit son nom au premier seigneur de Beaurivage, Gilles Rageot, dont il obtient la concession en 1738 du gouverneur de Beauharnois. Les premiers colons suivirent Louis-Étienne Rageot fils du premier seigneur et commencèrent à défricher les terres vers 1772.

Dix ans plus tard, en 1782, la seigneurie est vendue à Alexander Fraser, capitaine de la 5e compagnie du 84e régiment (Royal Highland Emigrant). Le nouveau seigneur s’intéresse au sort des vétérans de l’armée auxiliaire allemande qui a combattu dans la Guerre d’indépendance des États-Unis (1775 — 1783). 

L’ouverture du chemin Craig en 1810 amène plusieurs Irlandais à s’établir dans la région. 

Municipalité de Saint-Gilles

161, rue O'Hurley

G0S 2P0

Téléphone : (418) 888-3198
Télécopieur : (418) 888-5145
Courriel : info@stgilles.net

Site Internet : www.st-gilles.qc.ca 

Saint-Ferdinand

En 1804, une soixantaine d'indiens, des Abénakis, vivaient dans des tentes aux abords du lac à la Truite et du lac William alors complètement entourés d'arbres. Des Irlandais sont aussi installés depuis quelques temps dans les environs. Cette année-là,  le capitaine Amos Hall du New-Hampshire (U. S.), effectuant une expédition de chasse et de pêche découvre à cet endroit un sol assez riche pour l'inciter à s'y installer avec sa femme et ses onze enfants. 

En 1810, le chemin de Craig est ouvert de Saint-Gilles à Shipton. Le 14 janvier 1811, un service de diligences Québec-Boston est officialisé. En 1830, une équipe d'explorateurs arrive au lac William. Avec eux, un missionnaire en quête d'âmes à baptiser, de païens à convertir au christianisme, c'est la première mission. À quelques kilomètres de là, à la décharge du lac William, sur les bords du lac Joseph, vivent des Écossais récemment émigrés. Mais, de culture et de langues trop différentes, il n'y aura pas vraiment d'échanges entre ces Écossais et les nouveaux colons. En 1834, la construction du village commence.

Municipalité de Saint-Ferdinand

821, rue Principale
G0N 1N0

Téléphone : (418) 428-3480
Télécopieur : (418) 428-9724
Courriel : info@municipalite.saint-ferdinand.qc.ca
Site web : www.municipalite.saint-ferdinand.qc.ca

Saint-Jacques-de-Leeds

Saint-Jacques-de-Leeds, charmant village situé dans un décor enchanteur, est votre porte d'entrée de toute une histoire; permettez-vous de la découvrir en vous arrêtant au Site patrimonial. Grâce à une visite guidée, vous serez touchés par le patrimoine architectural (Leeds Model School, Rectory Alexander, Sunday River School, église anglicane St.James) et par l'histoire de familles britanniques, irlandaises et écossaises du 19e siècle. Il ne faut pas oublier les cimetières. 

Municipalité de Saint-Jacques-de-Leeds

355, rue Principale
G0N 1J0

Téléphone : (418) 424-3321
Télécopieur : (418) 424-0126
Courriel : mun.leeds@cableeds.com
Site web : http://www.saintjacquesdeleeds.ca/

Saint-Jean-de-Brébeuf

Longtemps appelé Lower Ireland à cause de la présence anglophone dans le canton, le territoire actuel de St-Jean-de-Brébeuf est constitué en paroisse catholique en 1930 et en municipalité en 1946 issue d'une partie des territoires du canton d'Irlande nord, Halifax sud, Inverness et Leeds. 

Municipalité de Saint-Jean-de-Brébeuf

844, rue de l'Église
G6G 0A1

Téléphone : (418) 453-7774
Télécopieur : (418)453-2339
Courriel : stjeandebrebeuf@bellnet.ca

Site web: www.municipalites-du-quebec.org/st-jean-de-brebeuf/

 

Saint-Sylvestre

La seigneurie de Beaurivage fut la dernière des dix seigneuries du territoire de Lévis-Lotbinière à être concédée. Le 1er avril 1738 elle fut attribuée à M. Gilles Rageot, négociant de Québec, par le gouverneur de l'époque, le marquis de Beauharnois.

La seigneurie fut vendue en 1782 à M. Alexander Fraser.

En 1810, le gouverneur James Craig faisait construire par l’armée la route qui allait porter son nom et devenir une voie importante reliant Québec et Boston (portion de l’actuelle route 269). Son intention, non cachée, était d’attirer ici les colons loyalistes des États-Unis. 

Les colons qui sont venus s'installer sur le territoire de ce qui deviendra Saint-Sylvestre sont de diverses origines : canadienne française, irlandaise, écossaise, anglaise et allemande. Certains d'entre eux proviennent du territoire adjacent de Saint-Gilles; d'autres arrivent de la région de Québec; enfin certains pionniers sont des immigrants en provenance des vieux pays. 

Municipalité de Saint-Sylvestre

423 B, rue Principale
G0S 3C0

Téléphone : (418) 596-2384
Télécopieur : (418) 596-2375
Courriel : munisylvestre@alta.net
Site web : www.ville.saint-sylvestre.qc.ca